Le Rallye du Chili est une épreuve nouvelle sur ce calendrier 2019 du WRC. Après les premières reconnaissances, les pilotes redoutaient déjà certaines spéciales.

La 6e manche du championnat WRC 2019 est toute nouvelle, après l’Argentine, le paddock a pris la direction du Chili.

Thierry Neuville pousse et part à la faute

Alors que le pilote belge tentait de reprendre le meilleur sur son coéquipier Sébastien Loeb, la Hyundai i20 Coupe WRC part à la faute dans cette ES8. Plusieurs tonneaux mettront fin aux espoirs du leader du championnat.

Après coups, et plusieurs minutes, la session fut interrompue par un Drapeau Rouge, le pilote est allé passer quelques examens. Quelques heures après, un communiqué de Hyundai Motorsport nous soulage, ni Thierry Neuville, ni Nicolas Gilsoul n’ont été blessé. En revanche, ils ne reprendront pas le volant comme le permet le Rally2, fin du rallye pour l’équipage belge.

[pdfviewer]https://franceracing.fr/wp-content/uploads/2019/05/Rally-Chile-Hyundai.pdf[/pdfviewer]