Comme à son habitude la page Facebook The Cars publie des trouvailles fantastiques, ici le Grand Prix de Monaco 1962 retravaillé en haute définition. Une édition qui aura vu la victoire de Bruce McLaren.

Ce Grand Prix de Monaco 1962 aura été le théâtre d'une première en F1, celle de l'introduction d'une monoplace avec un châssis monocoque. C'est l'œuvre du sorcier de la F1 de l'époque, un certain Colin Chapman et c'est sans mal qu'elle décrochera la pole position avec Jim Clark à son volant.

Bruce McLaren, le flegmatique

Après que le belge Willy Mairesse sur sa Ferrari 156 ait décidé de réarrangé la hiérarchie dans le peloton, Jim Clark amuse la galerie en piste et refait son retard en 27 tours et se défait de ses adversaires en doublant Bandini, Phil Hill, Jack Brabham et Bruce McLaren. Alors installé en seconde position la transmission de sa Lotus 25 cesse le combat...

Bruce McLaren est à nouveau second du Grand Prix et incapable d'aller chercher Graham Hill qui caracole en tête. Mais au tour 93, une fumée blanche s'échappant à l'arrière de la Lotus du britannique l'empêchera de signer un joli succès, le néo-zélandais vire en tête et franchit le premier, le drapeau à damier.

Le Top 6 de ce Grand Prix de Monaco 1962 se dessine ainsi : Bruce McLaren (Cooper), Phill Hill (Ferrari), Lorenzo Bandini (Ferrari), John Surtees (Lola), Joakin Bonnier (Porsche) et Graham Hill (Lotus).

Grand Prix de Monaco 1962